In love with Sylvia Sleigh

Dans la veine #femalegaze, je suis raide amoureuse du travail de Sylvia Sleigh, une peintre féministe anglaise (naturalisée américaine) qui a fait de si beaux nus masculins dans les années 70. Une femme, derrière son chevalet, peint des hommes entièrement dévêtus, souvent dans des poses archétypales de muse (comme dans The Turkish Bath, ci-dessous), inversant ainsi la relation genrée artiste masculin génial / modèle féminine offerte, qui sous-tend toute l’histoire de l’art occidentale. C’est un geste fort : Sylvia Sleigh est née en 1916 ! Le 8 mai, elle aurait eu 103 ans aujourd’hui. Ce premier tableau dans la galerie me rappelle autant les portraits de femmes assises sur des chaises qui traversent toute la modernité, que les poses de magazine porno seventies, avec les jambes ouvertes, le regard du modèle planté dans le nôtre… qui est pourtant inéluctablement attiré par son sexe, posé délicatement sur le coussin blanc ! Il y a une sensualité très sobre et très directe dans ces portraits d’hommes. Ils posent tous comme s’ils avaient attendu ça longtemps : qu’une femme montre enfin au monde la beauté de leur corps et leur énergie sexuelle !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s