Martin Page

J’ai envie de partager avec vous quelques extraits de ce live de Martin Page que je vous recommande chaudement : au-delà de la pénétration. C’est un manifeste pour une sexualité VRAIMENT libérée :

👉 débarrassée de toute injonction (il faudrait un pénis dans un vagin sinon on a pas vraiment baisé, il faudrait sucer, et avaler, sinon on est du siècle dernier)

👉 refusant toute course à la performance (t’as déjà fait un plan à 4 ? Tu maîtrises ton réflexe nauséeux pour faire des gorges profondes ? Non, et alors…)

👉 qui n’est plus conditionnée par ces sentiments de honte ou de victoire que l’on peut ressentir en se comparant à ce que est perçu comme norme (tu baises combien de fois par mois toi ? Bah, zéro. Ou alors : bah, 200).

Ce qui m’a touchée particulièrement dans cet essai, c’est qu’au-delà d’une sexualité sans pénétration, il revendique aussi la possibilité d’assumer sa non envie (ou sa non capacité) à jouir. À baiser. Et ça, je trouve ça profondément libérateur, et j’aimerais vraiment qu’on en parle plus (y compris dans le porno !). J’ai moi-même déjà passé des mois et des mois à ne ressentir aucune, mais alors AUCUNE envie de sexe, que je sois seule ou en couple. Et il m’était difficile de ne pas me sentir en faute, dysfonctionnelle, de ne pas en avoir honte. Parlons de sexe, c’est important. Parlons aussi de non-sexe, ça l’est tout autant !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s